Exposition permanente

L’exposition permanente retrace l’histoire du camp de Drancy, la vie des personnes internées de 1941 à 1944 et l’organisation des déportations depuis le camp à partir de 1942.

Découvrir l’histoire du camp

exposition-permanente-memorial-shoah-drancyL’exposition s’ouvre sur un espace elliptique donnant des informations générales sur le camp de Drancy. Une chronologie du camp se déroule sur la cimaise de droite. Deux autres frises permettent de replacer ces événements dans le contexte français et mondial. Sur la seconde cimaise, 9 documentaires relatant les différents aspects de la vie dans le camp de Drancy à partir d’archives et de photos sont diffusés sur des écrans.

La vie quotidienne

Autour d’une maquette du camp qui présente la topographie des lieux, plusieurs supports expliquent le quotidien des internés. Aux documents d’archive s’ajoute un documentaire réalisé par Patrick Rotman intitulé « La Vie quotidienne ».

La déportation

Sur cette cimaise, les mécanismes du départ d’un convoi sont expliqués à la manière d’un compte à rebours, depuis la décision des nazis sur le plan politique jusqu’à la logistique suivant le départ du train.

La maison des enfants

Dans cet espace cubique séparé du reste de l’exposition permanente, le sort des enfants est évoqué au moyen de photos et par la lecture de lettres envoyées par des enfants depuis le camp de Drancy ou jetées d’un train de transfert.

Les derniers jours du camp

Outre des documents administratifs relatifs aux derniers jours avant la libération du camp, ce moment particulier est relaté par les internés eux-mêmes, à travers des témoignages vidéos ou des documents comme le journal intime.

Témoignages

Une vitrine abrite des objets tels qu’une gamelle, un cahier de dessin ou un sac de linge ayant appartenu à des Juifs internés dans le camp de Drancy. 30 témoignages vidéo d’anciens internés sont diffusés sur des écrans.

La construction de la mémoire du camp de Drancy

Cet espace présente les moments-clés de l’histoire du camp de Drancy dans l’immédiat après-guerre et au cours des décennies suivantes sont racontés à l’aide de photos abondamment commentées.

Le Mémorial de Drancy dispose d’audioguides en français et anglais qui permettent d’avoir accès aux films thématiques projetés dans l’exposition permanente ainsi qu’à des témoignages et chansons écrites au camp. Ils sont disponibles gratuitement en échange d’une pièce d’identité.
Tous les textes de l’exposition sont traduits en anglais.