Drancy, au seuil de l’enfer : dessins de Georges Horan-Koiransky

dimanche 17 septembre 2017dimanche 15 avril 2018
arrivee des enfants drancy horan

« Première arrivée des enfants en gare du Bourget-Drancy, sans parents ni secours » Estampe de Georges Horan-Koiransky parue dans Le camp de Drancy, seuil de l’enfer juif. © Mémorial de la Shoah

Georges Horan-Koiransky est un témoin particulier de l’internement dans le camp de Drancy, le plus important camp de transit des Juifs en France avant leur déportation vers les camps de l’Est de l’Europe.
Dans son recueil d’estampes intitulé Le camp de Drancy, seuil de l’enfer juif, publié en 1947 et jamais réédité, il relate en dessins les scènes auxquelles il a assisté lors de son propre internement en 1942 et 1943. Cependant, jusqu’à très récemment, on ignorait quasiment tout de l’auteur, protégé par son pseudonyme. Depuis peu, grâce à ses proches, il est possible d’en savoir beaucoup plus sur Georges Koiransky (1894- 1986) : croquis, dessins, courriers clandestins et officiels, documents administratifs et photographies et, enfin, un Journal d’internement inédit, écrit en 1943, sont désormais accessibles. Cette redécouverte éclaire son oeuvre et permet la réévaluation de ce « témoignage graphique » unique.

Entrée libre, niveau -1 – Mémorial de la Shoah de Drancy
Suivre l’exposition sur les réseaux sociaux : #ExpoHoranDrancy

visites guidées

    • dimanche 24 septembre 2017 de 11h à 12h30
    • mercredis 11 et 25 octobre, 15 novembre et 6 décembre 2017 de 16h à 17h30
    • mercredis 3 et 31 janvier, 21 février et 14 mars 2018 de 16h à 17h30

    Tarif : gratuit sur réservation à education@memorialdelashoah.org ou 01 53 01 18 01

découvrir l’exposition

 

En partenariat avec

conseil_departemental_seine-seint-denis

logos-partenaires-horan

Commissariat d’exposition :
Karen Taieb, responsable du service des archives du Mémorial de la Shoah, et Benoît Pouvreau, historien, Service du patrimoine culturel du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis.

Scénographie : Gaëlle Seltzer.

Graphisme : Pauline Gruffaz.